Accueil > A l’affiche > Oui, Mme Pénicaud, on peut être syndicaliste et travailler à l’inspection du (...)

Oui, Mme Pénicaud, on peut être syndicaliste et travailler à l’inspection du travail

Une audience se tiendra jeudi 27 février au Conseil d’Etat, notre administration ayant fait appel envers une décision qui lui était défavorable. La Direccte Normandie a ainsi décidé que Gérald Le Corre, inspecteur du travail travaillant dans un service instruisant des recours au sein de la Direccte Normandie, ne devait plus être mandatée par son organisation syndicale, la CGT pour représenter son union départementale à des instances interprofessionnelles locales.

Le tribunal administratif avait donné gain de cause au droit syndical en suspendant la décision de l’administration. Mais celle-ci poursuit son acharnement afin de faire taire les représentants syndicaux du ministère.

Prenez connaissance du tract récapitulant l’affaire et participez au rassemblement de soutien devant le conseil d’Etat, place du palais royal jeudi de 9h à 11h.

PDF - 475.2 ko
répression antisyndicale : soutien à notre camarade de la CGT


Article publié le lundi 24 février 2020