Accueil > Dossiers > Inspection du travail > Rapport Bessière : attention risques professionels !

Rapport Bessière : attention risques professionels !

Lecture critique du rapport Bessière

Par un coup de force d’un cynisme consommé, le ministère du travail s’est saisi de l’assassinat de nos deux collègues pour faire avancer ses projets de « réforme » de l’inspection du travail et, usant de l’art du trompe-l’œil, a utilisé à cette fin dès le lendemain de ces meurtres la mission, confiée peu de temps auparavant au directeur de l’INTEFP, d’élaborer un rapport -un de plus- sur le devenir de cette institution, feignant de prendre au sérieux les questions soulevées par ce drame.

Si l’on fait le parallèle avec cet autre double meurtre qui a frappé une autre institution étatique, deux infirmières dans un hôpital psychiatrique, on ne peut être que troublé par l’infinie distance des réactions ministérielles : d’un côté il s’agit -avec certes des moyens dérisoires, de rétablir les conditions de fonctionnement normal d’un service public, l’hospitalisation psychiatrique- de l’autre, on va le voir, il ne s’agit que d’en accélérer la mise au pas (faudra-t-il dire bientôt la mise à mort ?) par un renforcement du pouvoir politique central sur les agents de contrôle et sans réaffirmation de la mission régalienne de contrôle des employeurs et de son corollaire, la répression des infractions...

PDF - 159.7 ko
Télécharger le document


Article publié le mai 2005