Accueil > A l’affiche > Activité partielle pendant le Covid 19 - Etat des lieux

Activité partielle pendant le Covid 19 - Etat des lieux

Pendant la crise, le gouvernement a décidé que l’activité partielle serait à la politique économique ce que le lavage de mains et le port de masques sont à la politique sanitaire : indispensables. Quelques déclarations médiatiques et beaucoup de communications internes soulignent à juste titre l’importance et le mérite des collègues qui s’en occupent. Mais quand la gratitude vire au déni de réalité, ça coince.
En mai, nous avions proposé aux collègues de l’activité partielle un sondage pour mettre en lumière, collectivement, leur situation réelle, ce qu’ils et elles ont à dire de leurs conditions de travail, de leurs missions et de ce qui est attendu pour la période actuelle et pour l’avenir.

Le questionnaire a emporté un fort engouement avec 176 réponses (dont 147 dès le premier jour !) provenant de l’ensemble des directions de rattachement y compris ultramarines, manifestant un éloquent besoin de s’exprimer, si ce n’est d’être entendues ! Les collègues ont soulevé de multiples problèmes rencontrés durant la crise du COVID 19.

En voici la synthèse avec nos revendications. Bonne lecture !


Article publié le vendredi 26 juin 2020