Accueil > A l’affiche > L’affaire Anthony SMITH et la loi : quand le masque devient politique

L’affaire Anthony SMITH et la loi : quand le masque devient politique

Depuis la mi-août, les rédactions s’agitent et répercutent la communication de la nouvelle ministre du travail, Elisabeth BORNE : le port du masque devient obligatoire dans les entreprises. Quelques jours avant, notre collègue Anthony SMITH apprend qu’au terme de quatre mois de suspension, la même ministre a décidé de le sanctionner et de le muter pour avoir…engagé un référé dans une entreprise d’aide à domicile et demandé, notamment que l’employeur fournisse des masques à ses salariés. Quelle est la valeur de la parole de l’Etat quand celle-ci évolue en fonction non pas du risque sanitaire mais des enjeux économiques ? Celle d’un gouvernement cynique dont l’unique objectif est d’ouvrir en grand les parachutes pour échapper à tout engagement de sa responsabilité.

Vous trouverez ici notre tract et notre analyse de la situation.
Bonne lecture !


Article publié le vendredi 11 septembre 2020