Accueil > A l’affiche > Une mesure sociale urgente : interdiction immédiate des licenciements (...)

Une mesure sociale urgente : interdiction immédiate des licenciements pendant cette crise sanitaire !

En ce jour de mobilisation contre la réforme de l’assurance chômage, SUD-TAS réaffirme la nécessité de mesures sociales d’urgence pendant cette crise sanitaire.
« Quoi qu’il en coûte » répété en boucle par Macron et son gouvernement, l’Etat sera là pour prendre en charge les coûts de cette crise sanitaire. Oui surtout pour le patronat, pas de panique il n’a pas tout nationalisé !
Selon les chiffres de la DARES, plus de 110 000 ruptures de contrats ont déjà été envisagées dans le cadre des PSE et des petits licenciements économiques collectifs depuis le 1er mars 2020. Et ce n’est que la partie émergée de la casse de l’emploi en cours.
Y-a-t-il un véritable contrôle des PSE pour compenser un peu cette situation inique ? Eh bien non !

PDF - 594.1 ko


Article publié le vendredi 23 avril 2021