Accueil > Dossiers > Dossiers > DIRECCTE et RGPP > La DDTEFP des Vosges "deménagée" d’office

La DDTEFP des Vosges "deménagée" d’office


Merci la RGPP, les agents de la dd88 vont devoir se faire à l’idée d’un déménagement sauvage

L’annonce est brève et laconique, le CTPR Lorraine est convoqué à une réunion portant sur le projet de déménagement de la DD88.

PDF - 1 Mo

C’est prévu et annoncé, la dd des Vosges déménage.
Sans doutes pour se rapprocher des voies de chemins de fer et mieux voir passer les réformes, les agents de la dd88 vont quitter le quai André Barbier pour la caserne Schneider ou le quartier de la Madeleine.

Le siège de la DIRECCTE Lorraine n’est pas encore connu, ni le ou la DIRRECTEur/rice nommé-e, qu’on sait déjà où devront être implantés les agents vosgiens pour une organisation régionale optimale. Dépassé le concept d’État visionnaire, voici venu l’État voyant !!!

L’annonce est violente et inattendue, mais la RGPP se poursuit toujours au pas de charge, rassemble vite fait, mal fait, les troupes de fonctionnaires et les mène en toute logique au casernement. Seul élément d’appréciation de l’administration : le coût, sacralisé et indiscutable.

Qu’importe finalement si le bilan énergétique des nouveaux locaux est défavorable, si des réamenagement couteux (en plus du cout du déménagement) sont à prévoir, si les trajets des agents et l’accessibilité aux usagers se dégradent, ce ne sont pas des couts visibles ! Surtout, ils ne font pas partie des critères à partir desquels le succès du volet immobilier - et le montant des primes de ceux qui les mettent en œuvre - sera évalué : Le montant du loyer et la surface utile nette occupée par un agent.

Dans le monde néolibéral, en période de braderie du service public, seul le prix compte, seul l’argent est une valeur de référence...

Dans le nôtre, le service public n’a pas de prix ! Nous aurons l’occasion de l’affirmer au préfet de département qui sera présent au prochain CTPR.


Article publié le samedi 21 novembre 2009