Accueil > Dossiers > Dossiers > Les Retraites > Retraites La Fonction Publique en ligne de mire !!!

Retraites La Fonction Publique en ligne de mire !!!

Marché de dupes
pour les fonctionnaires !
Les déclarations du gouvernement et de Nicolas Sarkozy
laissent à penser qu’ils veulent porter un nouveau coup
aux fonctionnaires. Ils envisagent de changer la période
de référence qui sert à calculer le montant de la pension.
Ils voudraient appliquer la référence aux 25 meilleures
années qui a été imposée au secteur privé à la place du
traitement des 6 derniers mois.
Le Ministre de la Fonction publique préparerait-il un marché
de dupe ?

Attention, danger !
La réforme, ou plutôt la contre-réforme, de
2003 avait porté un premier coup aux
retraites des fonctionnaires. La durée de
cotisation a été portée à 40 annuités, durée
de cotisation qui augmente régulièrement et
qui devrait atteindre 41 ans en 2012.
L’indexation des retraites se fait sur les prix
et non plus sur les salaires et un système de
décote a été instauré.

PDF - 111.6 ko
retraite fp
tract retraite fp

Le gouvernement semble vouloir porter un
nouveau coup aux salariés du secteur
public. Il envisage de changer le salaire de
référence qui sert à calculer le montant de
la pension. C’est aujourd’hui le salaire des
six derniers mois. Il voudrait appliquer la
référence aux 25 meilleures années qui a
été imposée au secteur privé... le tout au
nom de l’équité.
Remarquons tout d’abord que le montant
moyen d’une retraite dans la fonction
publique et dans le secteur privé sont, à
qualification égale, très proches. Avec des
modes différents de calcul de la retraite, on
arrive donc à des montants similaires dans
le privé et dans le public. En effet, les
primes ne sont pas prises en compte dans le
calcul de la retraite dans le secteur public,
alors que c’est le cas dans le privé.
Au-delà de ce constat qui enlève toute
crédibilité au discours du gouvernement, il
s’agit d’une drôle de conception de l’équité.
Elle consiste à vouloir aligner tout le monde
vers le bas.
La retraite du secteur public illustre
pourtant le mieux ce que devrait être
l’objectif de tout système de retraite :
garantir un taux de remplacement suffisant
qui permette un prolongement du niveau de
vie atteint pendant la vie active. Elle doit
être défendue, non seulement parce que sa
remise en cause serait une injustice pour
les concernés, mais aussi parce qu’elle
reste une référence pour tous les salariés.


Article publié le samedi 8 mai 2010