Accueil > Droit du travail pour les salarié.e.s du privé > Hygiène et sécurité > Hygiène et sécurité : BUREAUX PAYSAGERS = OPEN SPACE

Hygiène et sécurité : BUREAUX PAYSAGERS = OPEN SPACE

Vaste local de bureau, plateau orné de plantes où l’espace est subdivisé par divers éléments mobiles : cloison, meuble ; supprime les séparations entre les postes de travail

Pourquoi lutter contre ?

PDF - 73.8 ko
bureau paysagers
bureau paysagers fiches

Inconvénients non tangibles
- Pas de confidentialité des conversations professionnels et privées
Pas d’intimité
Pas de vie privée
Difficultés à se concentrer

- Travail intellectuel complexe est troublé
Travail administratif aussi
- Encadrement renforcé et omniprésent
Regard des autres
- Souvent le cadre est dans un aquarium et peut surveiller ou mettre ses rideaux
- renforce la hiérarchie, les délateurs, la discipline puisque tout le monde se voit.
Tout déviant est repéré
Surveillance et hiérarchisation des places
Contrôle de chacun sur tous
Difficulté de prendre des pauses devant ses collègues et sa hiérarchie directe
Difficulté d’isolement
Permet le tutoiement,
Permet l’exclusion quand on ne participe pas

Difficulté de concentration
Cadre avec bureau cloisonné
- Polyvalence encouragée : On connaît mieux le travail des autres pour le remplacer car, si surcharge de l’un, redistribution du boulot
Pas de distinction selon les postes de travail différents

Inconvénients physiques
Augmente la charge de travail et la charge mentale Accroît pénibilité du travail
- Pas de réglages possible des ambiances thermiques Température de l’air
Zones chaudes et froides
Courants d’air non contrôlables
Odeurs car air mal renouvelé
Chauffage mal réglé selon les postes
Vitesse d’air et écart de températures
Hygrométrie insuffisante : air trop sec
Froid en été en hiver
Baies vitrées : froid et chaud selon poste de travail dans la salle

- Pas de réglages possible de l’ambiance lumineuse
Lumière souvent collective (néon) à toute heure
Baies vitrées éloignées pour bp ; postes éloignées des fenêtres. Travail dans la pénombre ou au contraire en pleine lumière
Postes trop ou pas assez éclairé
Eclairage naturel défectueux
Eclairage en continu toute la journée
Eclairage collectif et non réglable par poste
Stores empêchent les postes éloignés de voir : noir au milieu du plateau.

- Bruit des appareils, des téléphones, des conversations
Amplification du bruit
Perturbations des communications orales
Bruit continuel (conversations, appareils, tél, photocop, imprimantes, climatisation…)
Enervement et fatigues supplémentaires
Pas de respect de la réglementation sur les écrans
Travail sur écran plus difficile à installer
Prises électriques mal installées et inadaptées
Electricité statique
Casque d’écoute pour travailler au téléphone !!!

- Pas de place pour ranger ses documents
- Gêne de concentration dans les postes près des circulations de passage

Un élément supplémentaire favorisant encore un peu plus les risques psycho sociaux

Avantages pour l’employeur
- Réduction des coûts immobiliers en tassant plus de salariés dans la même surface
- les salariés sont surveillés par la hiérarchie intermédiaire qui les contrôle visuellement… et par les collègues
- Favorise les coopérations et le travail collectif !!!!!
- Ceux qui conçoivent ne sont jamais dans ces conditions de travail
- Economie de surfaces
- surveillance en continu sur les individus

Cependant périlleux d’adresser des reproches à un subordonné ou de réaliser un entretien individuel

Article R4214-22
- Les dimensions des locaux de travail, notamment leur hauteur et leur surface, sont telles qu’elles permettent aux travailleurs d’exécuter leur tâche sans risque pour leur santé, leur sécurité ou leur bien-être.
L’espace libre au poste de travail, compte tenu du mobilier, est prévu pour que les travailleurs
disposent d’une liberté de mouvement suffisante.
Lorsque, pour des raisons propres au poste de travail, ces dispositions ne peuvent être
respectées, il est prévu un espace libre suffisant à proximité de ce poste.

Norme AFNOR 35.102 n’interdit pas les bureaux paysagers mais donnent des normes de surfaces par salarié : §5.2 et annexe 1

« ll m’arrive d’envoyer des messages à mes collègues alors que nous évoluons en bureau paysager. « 

2 personnes à 15 m de distance ne facilitent pas le travail en commun


Article publié le dimanche 9 mai 2010