Accueil > Dossiers > Inspection du travail > Agressions > 3 agressions d’agents en 2 jours : ça suffit !!!

3 agressions d’agents en 2 jours : ça suffit !!!

Le 26 juillet, un contrôleur du travail de l’unité territoriale du Maine et Loire a été violemment pris à partie et menacé de mort. Le 28 juillet, un contrôleur et un inspecteur du travail des Ardennes ont également fait l’objet de menaces physiques, d’insultes et leur véhicule a été vandalisé.

Pendant que monsieur le ministre du travail profite de vacances sans doutes méritées (surtout au vu de sa réussite dans la lutte contre le chômage), les agents de contrôle de l’Inspection du Travail poursuivent leurs missions dans des conditions de plus en plus difficiles.

Le 26 juillet, dans le Maine et Loire, un de nos collègues s’est rendu dans une exploitation agricole pour y effectuer un contrôle. Il s’agissait, à la demande de l’exploitant agricole, d’accorder ou non une dérogation pour permettre à un apprenti mineur d’utiliser des machines dangereuses ou des produits dangereux.
En lieu et place de contrôle, notre collègue a été violemment agressé verbalement par l’employeur et plusieurs membres de sa famille et même par le père de l’apprenti...
Il a été menacé de violences physiques graves à l’aide d’un grand couteau par la femme de l’exploitant !
Seule l’intervention de la gendarmerie a permis à notre collègue de sortir de cette exploitation dont le chemin d’accès avait été bloqué par un engin agricole pour l’empêcher de partir...
Le compte rendu de cette intervention est particulièrement éloquent (version intégrale à lire en cliquant sur le document)

PDF - 58.7 ko
compte rendu agression maine et loire
compte rendu agression maine et loire 26 juillet 2011

Le 28 juillet, deux agents de contrôle des Ardennes interviennent dans une fonderie suite à un accident du travail.
L’accueil qui leur est fait par l’employeur est particulièrement agressif. Celui-ci prétend refuser aux agents de contrôle le droit d’exercer leurs prérogatives. Il les insulte et menace physiquement au moins l’un d’entre eux. Un membre de sa famille va alors participer aux insultes et menaces qui seront proférées contre les agents.
Au moment de leur départ, nos collègues constateront que leur véhicule de service a été vandalisé : pneus crevés et rétroviseurs arrachés...
Le communiqué de presse de la CGT ARDENNES, que nous reproduisons avec leur autorisation ici

PDF - 60.6 ko
Communiqué CGT agression
Le communiqué de la CGT

, montre l’ampleur de la colère des agents !!!

Ces deux événements nous choquent par leur violence à l’encontre d’agents de contrôle exerçant leur mission de service public.

Il nous interpelle sur la dé légitimation de nos missions orchestrée par le patronat qui s’irritent fortement de nos pouvoirs de contrôle.

Les agents sont en droit d’attendre un soutien franc et entier de la part du ministère !

Or, nous constatons que comme lors des assassinats de Saussignac en 2004, le ministre du travail n’a pas pris le temps de condamner publiquement ces agressions sauvages.

Nous exigeons que Xavier BERTRAND s’intéresse enfin aux difficultés que nous rencontrons dans l’exercice quotidien de nos missions.

Nous exigeons de Xavier BERTRAND qu’il fasse savoir publiquement que toutes les mesures seront prises pour faire condamner les auteurs de ces agressions.


Article publié le vendredi 29 juillet 2011