Accueil > Actualités et luttes > Actualités > Le 20 octobre 2011, votons SUD Travail Affaires sociales aux élections (...)

Le 20 octobre 2011, votons SUD Travail Affaires sociales aux élections !

Ouvrez-là Le 20 octobre 2011 auront lieu des élections importantes dans la Fonction publique et, pour ce qui nous concerne, au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Nous voterons non seulement pour élire nos représentants dans les CAP de tous les corps (à l’exception de celui des
Secrétaires administratifs), mais également pour le futur Comité technique ministériel (CTM).

A travers ces élections, nous devrons choisir des représentants syndicaux pour nous défendre (notamment dans les CAP où se traitent les mutations ou plus rarement les dossiers disciplinaires) et pour porter une parole combative dans les instances face à l’administration.

Mais ces élections serviront également à définir la représentativité des organisations syndicales du ministère. Ne nous le cachons pas : être représentatif, c’est peser face à la hiérarchie et au ministre en place (de quelque bord qu’il soit) pour défendre les agents, mais cela signifie Un syndicat qui soit notre-porte-parole aussi avoir des moyens (locaux, chèques syndicaux, décharges d’activités, moyens matériels comme les photocopies ou l’envoi de tracts...).

Ce scrutin revêt donc de multiples enjeux. Alors pas d’hypocrisie : SUD Travail Affaires sociales a besoin de vos voix ! Nous en avons besoin pour nous conforter dans notre démarche syndicale offensive. Nous en avons besoin car sans moyens matériels notre capacité d’action serait très amoindrie. Nous en avons besoin car nous pensons que dans cette période d’agression généralisée contre le service public, le statut des fonctionnaires, les missions du ministère et le droit du travail, le gouvernement doit avoir face à lui des organisations syndicales déterminées à combattre sa politique de régression sociale.

Depuis quatre ans, ce gouvernement a servi les intérêts du patronat tout en saignant la Fonction publique avec la RGPP. A l’automne dernier, il a porté un coup aux droits sociaux avec sa contre-réforme des Nouveau délégué syndical retraites. Aujourd’hui, il s’apprête à faire payer la crise aux salariés avec de nouveaux plans d’austérité, aux fonctionnaires avec de nouvelles suppressions de postes et avec la poursuite du gel de nos rémunérations.

Au quotidien, la vie dans les services est devenue parfois tellement insupportable que nous ne savons plus comment rendre nos missions de
service public aux usagers. La pression des chiffres, les réorganisations incessantes, la rémunération au résultat demain, de tout cela nous ne voulons pas.

Avec SUD, vous continuerez à trouver à vos côtés un syndicat sans compromission et prêt à mener toutes les batailles pour faire reculer cette politique réactionnaire. Nous avons la faiblesse de penser que les batailles pour défendre le service public et ses agents peuvent être gagnées... En votant pour nous, vous donnerez de la voix. Ouvrez-là !


Article publié le samedi 24 septembre 2011