Accueil > Notre Syndicat > Sections régionales et locales > Hauts-de-France > Nord-Pas-de-Calais > Brutale expulsion de travailleurs sans-papiers dans les locaux de l’Unité (...)

Brutale expulsion de travailleurs sans-papiers dans les locaux de l’Unité territoriale Nord-Lille (Direccte Nord-Pas-de-Calais)


Tract intersyndical SUD, CGT, SNU

Aujourd’hui 23 février 2012, quelques dizaines de femmes, d’hommes et d’enfants sans papiers sont entrés pacifiquement et courtoisement dans les locaux du ministère du Travail, rue Gambetta à Lille pour en occuper la cafeteria et demander une entrevue au préfet.

La seule réponse, du préfet a été d’envoyer immédiatement les services de police qui se sont attachés à les expulser brutalement

Alertés par les cris, les agents du ministère sont sortis de leur bureau se rendre compte de ce qui se passait et témoigner de leur solidarité. Ils ont été scandalisés par une telle brutalité dans la réponse et dans les méthodes :
- une personne a été trainée dans les escaliers, certains policiers n’hésitant pas à lui écraser les mains pour le faire avancer,
- d’autres ont tenté d’arracher un enfant des bras de sa mère,
- cette violence a provoqué un malaise chez une femme enceinte nécessitant l’intervention urgente des pompiers.

Face à une telle violence, les travailleurs Sans Papiers sont finalement sortis des locaux aussi pacifiquement qu’ils y étaient entrés.

Les organisations syndicales CGT, SNUTEFE-FSU et SUD sont outrées par un tel déploiement des forces de Police dans les locaux mêmes de l’administration du Travail, chargée de la protection des travailleurs avec ou sans papiers.

Nous condamnons l’attitude du Préfet qui a préféré la violence au dialogue demandé par les Sans papiers.

Nous soutenons entièrement le combat et les revendications des travailleurs sans-papiers.

A Lille, le 23 février 2012

PDF - 24.6 ko
Tract expulsion sans papiers UT59L - 23 février 2012


Article publié le jeudi 23 février 2012