Accueil > Dossiers > Dossiers > Assises nationales 21-22 novembre 2012 > Non à l’observatoire des services de renseignements

Non à l’observatoire des services de renseignements

Le ministère s’engage dans une restructuration des services de renseignements dans une logique de mise en cause du service rendu aux usagers et de réduction des effectifs. Nous demandons :
-  l’abandon de toute plate-forme téléphonique
-  l’abandon de tout outil statistique élaboré notamment dans le but d’évaluer et de rationnaliser la charge de travail des agents ;
-  le maintien des services de proximité (téléphonique et physique) auprès de chaque service d’inspection du travail ;
-  une augmentation significative des effectifs ;
-  le maintien des moyens de fonctionnement existants voire leur amélioration.

Nous appelons tous les agents des services de renseignements à ne pas s’engager dans la mise en œuvre de l’observatoire de la demande de renseignements. Les organisations syndicales s’engageront aux côtés des agents et utiliseront tous les leviers pour faire reculer le Ministère et obtenir le maintien dans nos services du service public des renseignements.

Vote : 7 C, 30 A, 1 NPPV, 370 P
> Motion adoptée


Vous pouvez télécharger ci-dessous l’ensemble des motions votées aux Assises le 22 novembre 2012 :

PDF - 56.8 ko
Motions votées lors des Assises des 21 et 22 novembre 2012


Article publié le vendredi 23 novembre 2012